debroussailleuse ou rotofil

Quelles différences entre un rotofil et une débroussailleuse ?

Je me suis posée cette question avant de choisir d’acheter un rotofil. Quelle est donc la différence entre un rotofil ou une débroussailleuse ? Est-elle si importante que cela ?

Quand vous poserez-vous cette question ? Si vous n’y connaissiez rien comme moi, vous vous la poserez la première fois que  vous passerez la tondeuse et que vous vous rendrez compte qu’il vous manque quelque chose pour réaliser les finitions. Des recherches rapides vous permettront ensuite de découvrir que deux outils sont généralement utilisés pour cela : le rotofil (appelé plus communément coupe bordure) ou la débroussailleuse.

Ces deux outils se ressemblent mais ils sont bel et bien différents. Leur point commun reste qu’ils vont vous permettre d’accéder à des endroits difficiles d’accès avec une tondeuse à gazon. Cela peut d’ailleurs engendrer une certaine frustration lorsque l’on a fini de passer la tondeuse et qu’on ne sait pas qu’il fallait cet outillage électroportatif pour finaliser et avoir un aspect net (ndlr : expérience vécue :-D!).

Si je devais démarrer par une explication simple, je dirai que la débroussailleuse est la grande sœur du rotofil.

Qu’est ce qu’un rotofil ?

Le rotofil se compose d’un arbre métallique, d’un moteur, d’une poignée et de sa tête de coupe. Le moteur est soit thermique soit électrique. Il vous permettra grâce à sa tête de coupe munie d’un fil de nylon (voir lames pour certains modèles) de couper l’herbe dans les zones difficilement accessibles (clôtures, bordures des allées, massifs de fleurs…) et il vous permettra aussi d’enlever les plantes indésirables, les mauvaises herbes. Selon les modèles vous pourrez aller plus loin et vous en servir comme d’une petite débroussailleuse (ex. : coupe de jeunes ronces). C’est pour cela qu’on dit que le rotofil est plus adapté pour des travaux de finition.

A noter que le rotofil est disponible avec une option dresse bordure. Ceci est possible si vous choisissez un rotofil avec une tête de coupe orientable.

Il existe deux versions : électrique (rotofil à batterie ou branchement secteur) ou thermique. N’hésitez pas à cliquer sur les liens pour consulter mes guides d’achat. Prix d’un rotofil : à partir de 50€.

Qu’est ce qu’une débroussailleuse ?

La débroussailleuse se compose généralement d’un double guidon (pour plus de maniabilité), d’un arbre métallique, d’un moteur et d’une tête de coupe. Elle vous permettra de faire plus qu’avec un rotofil car elle est tout simplement plus puissante. Cette puissance lui permet de réaliser le fauchage et le défrichage de votre terrain et de s’attaquer aussi bien aux ronces, broussailles, arbustes qu’aux herbes denses et hautes. La débroussailleuse se destine plus à des travaux d’entretien  et c’est d’ailleurs pour cela que vous pouvez adapter sur sa tête de coupe des outils interchangeables (fils, lames ou couteaux). De ce fait vous aurez donc plus d’accessoires qu’avec le rotofil, une machine plus puissante et qui sera également généralement plus lourde. Quoiqu’il en soit, comme on dit « qui peut le plus peut le moins » puisqu’elle est également adaptée aux travaux de finition que l’on peut réaliser avec un rotofil. Alors que l’inverse n’est pas vrai et ne vous y essayez pas au risque d’abîmer votre coupe bordure. Prix d’une débroussailleuse : à partir de 100€.

Comme le coupe bordure, la débroussailleuse est disponible en version électrique (filaire ou à batterie) ou thermique.

Pourquoi ai-je choisi un rotofil ?

J’ai tout d’abord choisi d’investir sur un rotofil car je savais que j’entretiendrai mon terrain régulièrement. La débroussailleuse est selon moi bien pour défricher un terrain mais si l’entretien se fait régulièrement mieux vaut envisager une location ponctuelle de votre débroussailleuse et plutôt privilégier l’achat d’un rotofil.

Le rotofil procure plusieurs avantages :

  • légèreté : le rotofil est plus léger qu’une débroussailleuse et cela influe sur sa maniabilité. C’était un point important pour moi car je savais que j’allais être amenée à l’utiliser souvent. Je souhaiter donc pouvoir me lancer dans la tonte de ma pelouse sans déjà penser à l’épuisement qu’allait me causer le port de l’appareil. Certains sont équipés de harnais, ce qui facilite grandement le transport, mais ce n’est pas toujours le cas.
  • prix : le rotofil est moins cher qu’une débroussailleuse. Ceci s’explique aussi par le fait qu’ils ne poursuivent pas le même objectif. C’est pour cela qu’il est très important de bien définir son besoin afin d’acheter l’outillage électroportatif adapté.

Rotofil et débroussailleuse : points communs

Même s’ils sont différents dans leur fonction, ils ont tout de même des points communs :

  • entretien : il sera facilité si vous choisissez un modèle électrique plutôt qu’un modèle thermique.Pour un modèle thermique il faudra penser à contrôler le filtre à air et la bougie. Après chaque utilisation, il faut prendre le temps d’enlever tous les résidus d’herbes, de terre ou même de plantes. Vous devez intervenir avant que ces résidus soient secs. Cela vous pousse donc à inspecter finement votre rotofil (bobines de fil, lames etc.). Si une partie du fil est abîmée, il faut la couper. Au niveau du moteur vous verrez une aération et il convient également d’enlever la poussières. Cela aide au refroidissement du moteur.
  • écologique : rotofil ou débroussailleuse vous permettent de rester écologique si vous acheter un modèle électrique.
  • équipements de protection : avant toute utilisation il faut être bien équipé. Cela signifie de ne pas porter des vêtements amples, de porter une paire de gants, des lunettes de protection (ou une visière) ainsi qu’un casque anti-bruit.

Avant ou après la tondeuse à gazon ?

Question simple mais on s’aperçoit vite qu’il y a deux écoles :

  • l’école « j’ai la flemme de ramasser » : cette école réalise les finitions avant la tonte comme ça c’est la tondeuse qui se charge du ramassage.
  • l’école « je veux un jardin parfait » : cette école réalise les finitions après la tonte afin de pouvoir estimer au mieux la hauteur et la longueur de coupe de vos bordures.

Alors, vous choisissez laquelle ?

J’espère que cet article vous aura aider à mieux déterminer quel outil de jardin choisir !

Laisser un commentaire